$_35

Georges Le Tervanick, c'est Jules Garçon, jeune écrivain de Saint-Pol-sur Ternoise, Pas-de-Calais, qui, en 1908, a écrit les souvenirs de deux rescapés de l'année terrible, la guerre de 1870.

Dominique Thelliez, vieux troupier, et Léopold Foulon, grand-oncle de Jules, ont raconté "leur" guerre, soit de vive voix, soit à travers les lettres écrites à la famille.

Ils portent un regard "d'obscurs" sur cette guerre qui prépare à la grande guerre.

Les souvenirs de Dominique Thelliez, soldat au 8e régiment de ligne, racontent la guerre, les combats, la captivité.

Les courriers de Léopold Foulon, racontent la vie de moblots avec les ordres, les contre-ordres, la faim, le froid, la vie quotidienne de la garde mobile.

La dernière parti du livre est une rétrospective de la guerre sur le pays d'Hesdin, de Saint-Pol et de Frévent.

A lire pour ceux qui s'intéressent à la guerre de 1870 et pour ceux qui ont un ancêtre moblot ou troupier qui a fait cette guerre.