J'ai hésité (pas français donc pas forcément utile pour moi) et puis j'ai craqué. Le sujet m'a interpellé.

la-bravoure-meconnue-des-soldats-italiens

Dominique Lormier met en lumière des soldats souvent critiqués voir même brocardés par les non combattants : les soldats italiens.

Il retrace leur histoire à travers deux guerres, 1914-1918 et 1939-1945.

C'est vrai que j'ai eu beau chercher dans mes souvenirs, je ne me rappelle pas avoir lu ou vu quoique ce soit sur les soldats Italiens.

Ce livre m'a rappelé qu'ils ont participé au côté des alliés, à la première guerre mondiale, mais sur un front particulièrement difficile : la montagne.

J'ignorais que la bataille de l'Isonzo fut plus meurtrière que celle de Verdun. Pourtant, on n'en entend jamais parler.

En onze offensive, du 23 juin 1915 à septembre 1917, 656 182 soldats italiens et 487 985 soldats autrichiens, furent tués ou blessés. C'est plus de les pertes françaises et allemandes à Verdun (843 000) et quasi autant que la Somme durant 14-18.

Peut-être parce qu'à la guerre suivante, l'Italie s'est retrouvée du mauvais côté des combats, du côté de l'Allemagne. Mais là encore, les soldats n'ont pas démérités dans leur qualité de combattants.

Cela se lit bien. Le texte est clair et comme tous les livres de guerre, il vaut mieux avoir une carte à côté de soi pour localiser les batailles et se rendre compte de ce qu'ils ont accompli.

L'auteur, Dominique Lormier, a le mérite, en ces temps de commémoration du centenaire de la grande guerre, de nous parler de ces oubliés. J'aimerai savoir si l'Italie commémore leur souvenir.

Isonzo

Un petit tour sur le net pour voir à quoi cela ressemblait, Isonzo............ eh bé !!!

Isonzo2